13 années passionnantes et passionnées au service de l'École publique.

Aujourd'hui la passion qui nous anime est rattrapée par une réalité économique implacable. L'aventure RyXéo se termine.

Le modèle économique, souvent mal compris, d'une entreprise telle que RyXéo s'appuie sur le support, la maintenance et les formations autour des services qu'elle offre, et qui permettent parallèlement de financer le développement (code et graphisme). L'amalgame libre = gratuit, est un SSLL killer ! Nous nous sommes battus pendant des années pour essayer de faire comprendre qu'il vaut mieux dépenser de l'argent dans des SSLL que dans un écosystème non libre ... ça n'aura pas été suffisant. Les conséquences de la crise économique, et en particulier le souci pour les collectivités locales d'assainir des finances notamment en reportant des investissements auront fini de briser un équilibre fragile.

Le logiciel libre AbulÉdu (dans sa globalité) n'est pas mort, c'est un projet issu du monde associatif et porté par une communauté. RyXéo en était certes un moteur en permettant de salarier développeurs et graphistes pour faire avancer ce projet et le rendre attractif, mais il continuera sa route avec d'autres "moteurs". Ne soyez donc pas inquiets outre mesure sur la pérennité de votre installation, entre les listes de diffusions, les forums et autres espaces d'entre-aide ou documentation en ligne vous devriez pouvoir faire vivre votre réseau AbulÉdu (ou vos tabuledu) encore pendant de longues années.

Pour nos utilisateurs d'AbulÉdu, nous vous invitons à vous rapprocher de l'association (et devenez adhérent) abuledu-fr.org, pour nos clients, merci d'envoyer un mail à supportteam pour récupérer une copie numérique de votre dossier technique.

NOTE IMPORTANTE:

Je (Éric) suis seul à répondre à vos mails et ne suis plus payé depuis le 1er mai, merci de votre compréhension, je vous assure que je ferais de mon mieux pour vous répondre et vous transmettre votre dossier technique mais n'insistez pas si je ne réponds pas rapidement ça ne ferait que me surcharger (et surtout ne téléphonez pas, ça ne ferait qu'empirer) dans cette période qui n'est déjà pas simple pour moi. Merci pour votre compréhension.

Mandataire Judiciaire chargé de la liquidation : SELARL Laurent MAYON